Casino Gratuit

Casino Gratuit

la française des jeux sort la loterie instantanée le BARAKA

Les internautes auront la possibilité de s’adonner à un nouveau jeu de la Française des Jeux, à partir du jeudi 26 mars. Le Journal Officiel a publié, mardi 24, le règlement de ce jeu de « loterie instantanée » dénommé Baraka.

Baraka se décline en cinq jeux différents et indépendants, appelés « Flipper », « Bowling, « Billard », « Fléchettes » et « Babyfoot ». Le joueur choisit l’un de ces jeux, puis détermine sa mise (0,5 euro 1 ou 2 euros). Ce nouveau jeu fait appel à l’interactivité.

L’internaute doit lancer une boule de bowling, lancer une fléchette, jouer avec une queue de billard, un joueur de baby foot ou un bumper de flipper pour tenter de décrocher un gain pouvant aller de 0,5 à 10.000 euros selon la mise initiale.

la française des jeux lance le cash 500 000

La Française des Jeux introduit un nouveau jeu, disponible dans ses points de vente et sur Internet, à partir du 9 avril. Son nom résume lui-même le gain maximum que l’on peut en attendre. Le « Cash 500.000 euros » permettra aux joueurs de gager 500.000 euros au maximum pour une mise initiale de 5 euros.

Selon le règlement particulier paru au Journal Officiel du 7 avril, un tirage correspond à 12 millions de tickets et il y a 3 gagnants maximum à 500.000 euros, 4 à 100.000 euros et 4 à 50.000 euros. Les gains s’échelonnent ensuite de 5.000 à 5 euros, avec un total de 3.134.041 lots pour un montant global de 45 millions d’euros. Il sera également possible de jouer sur Internet, dans les mêmes conditions. On ne parle plus de tickets mais d’unités de jeu. Il y en a autant que pour les points de vente physiques et les gains sont identiques.

Jusqu’à présent, seul Le millionnaire proposait une somme aussi importante à gagner. Outre 5.000 euros au grattage, lors de l’émission télévisée, il était possible de gagner de 20.000 à un million d’euros. 7extra permet de décrocher au grattage 100.000 euros, tout comme Noël à vie. Ce jeu offre donc « le plus gros gain de la gamme grattage », selon la FDJ. Le taux de retour est de 75% avec plus de 9,4 millions de tickets gagnants, dont une chance sur 4 millions e décrocher le gros lot.

Inspiré des jeux américains, « Cash 500.000 euros » ne bénéficiera d’aucune communication publicitaire. Seule de la communication sur les points de vente annoncera sa présence chez les buralistes. En 2008, les jeux de grattage ont représenté 36% du chiffre d’affaires de la FdJ, soit plus de 3,4 milliards d’euros sur un CA global de plus de 9,2 milliards.

Casino de Salins les Bains : Megapot et nouveaux locaux

La commission supérieure des jeux du 17 mars dernier a donné un avis favorable au déménagement du casino de Salins-les-Bains (Jura) dans des locaux entièrement neufs, a-t-on appris lundi 23 mars, auprès de la direction de l’établissement.

Il reste à obtenir l’accord du ministre de l’Intérieur, Michèle Alliot-Marie, qui doit encore entériner l’avis de la CSJ. Cela fera deux ans, le 26 mars prochain, que le casino de Salins-les-Bains, installé dans un magnifique bâtiment du XVe siècle, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, était ravagé par le feu. Un ouvrier avait accidentellement provoqué l’incendie en jetant un mégot dans une canalisation.

Le groupe Ramousse, propriétaire de l’établissement, avait réagi rapidement et avait pu ouvrir à peine deux mois plus tard un établissement provisoire à quelques centaines de mètres du casino détruit, dans les locaux du Grand Hôtel des Bains, qui lui appartient également.

Le nouveau casino, qui occupe une surface au sol de 1.500 m2, sur un seul niveau, au lieu de 400 m2 précédemment, a été construit sur l’emplacement d’un espace vert et d’un parking, entre l’ancien casino et le Grand hôtel des Bains. « On reste avec 65 machines à sous de 0,01 centime à 2 euros, a précisé Julien Ramousse, avec des machines neuves et l’installation du Megapot ». Salins-les-Bains est ainsi le deuxième casino indépendant à rallier le jackpot multisites du groupe Partouche. Deux jeux de table seront également proposés, la roulette anglaise et le black jack.

Le casino de Salins-les-Bains aurait dû ouvrir à l’automne dernier, puisque son dossier avait été présenté à la Commission supérieure des jeux le 30 septembre. La CSJ avait alors décidé d’ajourner le dossier, sans notifier de raison au délégataire. Le 17 novembre, puis le 16 décembre, la CSJ avait ajourné à nouveau la demande d’ouverture sans plus de précisions. Il a fallu que des « politiques » de la région se saisissent du dossier pour que la CSJ décide de rendre un avis.

Dans un communiqué diffusé jeudi 19 mars, le ministre de la Coopération, Alain Joyandet, future tête de liste UMP aux prochaines élections régionales, indiquait qu’après avoir été « alerté par la conseillère régionale Sylvie Vermeillet et le député Jean-Marie Sermier des effets de cet imbroglio administratif », il était intervenu auprès de Michèle Alliot-Marie afin de lui souligner « toute l'importance de cette autorisation pour la zone salinoise ».

Durant l’exercice 2007/2008, le casino provisoire de Salins-les-Bains avait réalisé un PBJ de 5.202.126 euros, en recul de 8,1% sur l’exercice précédent, alors que l’ensemble de la profession reculait de 8,5%. Les casinos voisins sont ceux de Besançon (groupe Barrière) à 38 km au nord de Salins, qui a réalisé pour la même période un PBJ de 18,4 millions (-7,3%) et au sud, Lons-le-Saulnier (groupe Emeraude), au PBJ de 9,54 millions d’euros –3%).
 

Jackpot au casino de Saint Amand les Eaux

Le jackpot multisites du groupe Partouche est tombé, samedi 21 novembre, au Pasino de Saint-Amand-les-Eaux (Nord). Deux amies qui jouaient ensemble ont fait tomber ce Mégapot alors qu'il affichait la somme de 1.975.304,85 euros.

Ces deux femmes de la région de Valenciennes, amies et voisines d'immeuble, âgées de 51 et 42 ans, vont au casino pour se détendre. En principe, seule celle qui a appuyé sur le bouton est la gagnante, mais en l'occurrence, contrairement à un Mégapot précédent, les deux femmes qui jouaient à tour de rôle et misaient chacune leur tour ont annoncé qu'elles allaient se partager leur pactole.

Le record de gain du Mégapot remonte au 30 mai, avec 3,3 millions, à Annemasse. Auparavant, le premier Megapot était tombé à Palavas-les-Flots, avec un plus de 2,1 millions d'euros. Ce jackpot multisites a été lancé en décembre 2008.

Des Bandits manchots a toulouse

Bingo au casino de jeux Barrière. D'ici au 1er décembre, l'établissement de l'île du Ramier sera dotéde 325 machines àsous, 75 de plus qu'àson ouverture il y a deux ans. Et d'ici àseptembre 2010, ce chiffre sera portéà375. Ce développement, le casino le doit àun décret paru cet été, qui permet d'accroître le nombre de ses bandits manchots sans passer par une autorisation de la municipalitéou du ministère de l'Intérieur. «Cette année, sur un chiffre d'affaires de 40 millions d'euros, les machines àsous ont représenté31 millions. Le week-end, nous recevons parfois jusqu'à5000 visiteurs et nous nous sommes aperçus qu'il y avait une saturation sur des machines à1 ou 2 centimes, très prisées, car les gens en cette période de crise font des mises plus faibles », justifie David Paré, son directeur.

Malgréla baisse d'activitédu secteur, concurrencépar les jeux en ligne, son casino affiche une croissance de 12 % et se targue d'avoir étéfréquentépar un Toulousain sur trois, selon un sondage menéen septembre.

Casino du Mois : Golden Euro

Golden Euro

  • Près de 300 jeux RTG
  • 150 Slots sans téléchargement
  • Service clientèle en français
  • Paiements des gains rapides

Promotion Casino La Romere

Laromere Casino

 

  • Jeux Betsoft
  • Jeux Mobile
  • Jeux en Live
  • Bonus 100%

Tradition Casino : 10 € gratuits

Tradition casino

  • Plus de 200 Jeux haut de gamme
  • 50 Machines à sous 3D sans téléchargement
  • Logiciels: Betsoft/Vivo Gaming/Rival
  • Roulette, baccarat, blackjack croupiers réels
  • Bonus et promotions toute l'année
  • Service clientèle en français 24/7

Winpalace Play : 5000 € Bonus

Winpalace play

  • Service clientèle en français
  • Jeux Betsoft
  • Paiement rapides
  • Promotions régulières
  • Croupiers en Direct